Note utilisateur: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 
Share

Fatawas Sheihk Al Albani

Règle pour la tenue d’une seconde jama’a dans le même masjid

Shaykh Muhammad Nasiru-din Al-Albani


Question : Quelle est la règle religieuse concernant la tenue d'une deuxième prière en commun dans le masjid ?

Réponse : les savants de Fiqh ont différé concernant la décision de la tenue d’une deuxième prière en commun. Cependant, avant que nous ne mentionnions la différence d'avis et que nous ne clarifiions ce qui est

...

Est-ce que le Mahdy viendra pour précher l'Islam ?

fatwa-islam 1670Q : Chers frères, j'entends les gens, surtout les soufis, dire que le Mahdy viendra dans les années à venir dans la communauté, en ayant pour but de prêcher l'islam. Pourtant, nous n'avons vu cela ni dans la sunna, ni entendu parlé par les savants sunnites ; ceci crée des troubles à certains élèves musulmans; nous voudrions savoir si vraiment cela figure dans la sunna du prophète, paix et salu

...

LA MEDECINE PROPHETIQUE

Par IBN QAYYIM AL JAWZIYYA

Chapitre II


De la décharge du ventre


II est cité, dans les deux «Sahih» que Abou Al-Moutawakel a rapporté d'après Abi Sa'id Al-Khoudri: «Un homme vint trouver le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, et lui dit: «Mon frère souffre d'un mal au ventre» et selon une autre version «mon frère se plaint d'une diarrhée». Le Prophète lui dit:
Donne-lui du miel à boire. L'homme

...

Le fait de dire à son épouse « tu m’es interdite »

 

Q : Quel est le jugement de celui qui dit à son épouse : « tu m’es interdite » ?

R : Si le mari a voulu, par le fait de s’interdire sa femme, le divorce, alors ceci est compté comme un divorce en un seul énoncé. Et il peut la reprendre s’il a eu auparavant des relations sexuelles avec elle, tant qu’elle est dans la période de viduité et tant que ce n’est pas le troisième énoncé.

Sinon, sa f

...

Et celui qui fait revivre ma Sunna m’aime

...

Marquer au fer rouge, percer ou fendre l'oreille d'un animal

Marquer au fer rouge, percer ou fendre l'oreille d'un animal.

Q : Un cheikh nous a donné le verdict comme quoi marquer l’oreille d’un animal au fer blanc, la percer ou la fendre partiellement ou entièrement étaient un ordre du diable qui cause la malédiction divine sur celui qui fait cela. Est-ce vrai ou non ?

R : En islam, nous devons en principe respecter le bétail et ne pas lui faire de mal en le marquant au fer ou en lui fendant les oreilles, partiellement ou entièrement, etc., sauf s’il y a nécessité, tel que vouloir y apposer un signe distinctif pour soi ou pour les autres, en le marquant au fer dans un endroit autre que le visage ou en entaillant la bosse du chameau qui est destiné au sacrifice.

Il n’y a pas de mal à cela tant que cela reste dans les limites de la nécessité et pour une raison valable.

Il y a en effet un hadith authentique rapporté par Al-Bukhârî et Muslim, selon Anas : « Je me suis rendu un matin chez l’Envoyé d’Allah avec ‘Abdullah ibn Abî Talha (nouveau-né) dans les bras afin qu’il lui frotte le palais (avec une datte) ; je le trouvai un fer à la main, en train de marquer les chameaux donnés en aumône. »[1] Ahmad et Ibn Mâjah rapportent quant à eux : « Je suis rentré chez le Prophète alors qu’il marquait des moutons aux oreilles

...

La pureté dans l'Islam.

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

 

Tafsir Sa3di - Sourate An-Najm, Verset 32

 

الَّذِينَ يَجْتَنِبُونَ كَبَائِرَ الْإِثْمِ وَالْفَوَاحِشَ إِلَّا اللَّمَمَ ۚ إِنَّ رَبَّكَ وَاسِعُ الْمَغْفِرَةِ ۚ هُوَ أَعْلَمُ بِكُمْ إِذْ أَنشَأَكُم مِّنَ الْأَرْضِ وَإِذْ أَنتُمْ أَجِنَّةٌ فِي بُطُونِ أُمَّهَاتِكُمْ ۖ فَلَا

تُزَكُّوا أَنفُسَكُمْ ۖ هُوَ أَعْلَمُ بِمَنِ اتَّقَىٰ - النجم:32

فَلَا تُزَكُّوا أَنْفُسَكُمْ - أي: تخبرون الناس بطهارتها على وجه التمدح

 هُوَ أَعْلَمُ بِمَنِ اتَّقَى - فإن التقوى، محلها القلب، والله هو المطلع عليه، المجازي على ما فيه من بر وتقوى، وأما الناس، فلا يغنون عنكم من

الله شيئا

(traduction rapprochée du sens)

 "ceux qui évitent les plus grands péchés ainsi que les turpitudes et [qui ne commettent] que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C'est Lui qui vous connaît le mieux quand il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté ; c'est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent." (Sourate An-Najm, Verset 32)

 

"Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté"

 C'est-à-dire que vous informez les gens au sujet de la pureté de votre âme en quête de compliments.

 "c'est Lui qui connait mieux ceux qui [Le] craignent" 

 En effet, l'emplacement de la crainte pieuse est le cœur, et c'est Allâh qui en a parfaitement connaissance, qui rétribue selon ce qui s'y trouve comme piété et crainte pieuse.

 Quant aux gens, ils ne vous sont d'aucune utilité vis-à-vis d'Allâh.

 

 

 

Hadiths faibles revus et corrigés par Cheikh al Albani

 Hadiths faibles revus et corrigés par Cheikh al Albani

Nous allons énumérer ici, les Hadiths faibles revus et corrigés par Cheikh al Albani, que l’on retrouve dans Les Jardins des Vertueux[1]. Ce travail est nécessaire dans la mesure où ce livre est imminent et a beaucoup de valeur. Pour estimer ce remarquable ouvrage, il suffit de voir le peu de Hadiths faibles qu’il comporte (environ une quarantaine, selon Cheikh al Albani). Par ailleurs, ce qui montre aussi l’importance de ce livre, c’est le mérite de son auteur, l’Imam an Nawawi qui apprenait jusqu’à douze cours par jour. Sans oublier que ce recueil de Hadith est l’un des livres les plus lus dans le monde. Ayant traité, dans un autre article, de la science et de ses mérites, nous en profiterons pour citer un Hadith faible concernant ce domaine, à titre d’exemple. Ce qui évitera aux lecteurs de les utiliser, à moins que ce ne soit à titre d’avertissement quant à leur faiblesse :

 

Le jugement de la prière sans voile, par ignorance

Le jugement de la prière sans voile, par ignorance.

Q : Pendant une période, j’ai prié sans voile, car je ne savais pas qu’il était obligatoire de le porter pendant la prière, dois-je recommencer mes prières passées en sachant que la période a duré environ six ans ou multiplier mes prières surérogatoires ?

R : Si comme tu l’as mentionné, tu ne savais pas qu’il été obligatoire de le porter, tes prières passées ne sont pas à rattraper, mais tu dois te repentir à Allah et augmente tes actions pieuses. Car Allah a dit :

s020 s082

« Et je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin". »

Sourate'Ta-Ha' verset 82

et bien d’autres versets vont dans ce sens.

En sachant que le visage de la femme doit être découvert pendant la prière, s’il n’y a pas d’hommes étrangers autour d’elle.

  • Fatwa du comité permanent :

  • Membre : Abdallah ibn qouh´oud

  • Vice-président : Abdrazeq hafifi

  • Président : Abdelaziz ibn Abdallah Ban Baz

  • Page 178, tome 6, fatwa numéro : 8708

Share
facebook like box joomla
Aller au haut
Path2happiness.org