Note utilisateur: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 
Share

 

 Fatawa Cheihk al 'Utheymn]in

L'assurance maladie  ۩ cheikh al 'Utheyminحفظه الله

[bt_youtube url="http://www.youtube.com/v/2RkxzWFNsS8&hl=en&fs=1?rel=0&modestbranding=1?autoplay=1&controls=0&showinfo=0&autoplay=0" width="470" height="300" responsive="yes" autoplay="no"][/bt_youtube]

 

 

 

 

Oublier de dire "assalatou rheikh mine noum" durant l'adhan du fajr.

Q : Si le muezzin a oublié de dire « assalatou rheikh mine noum » (la prière est préférable au sommeil) (à l’appel de la prière du fajr), que lui est-il demander de faire ?

R : De ce qui est connu des gens de science lorsque le muezzin a oublié de dire « assalatou rheikh mine noum » et que son appel a la prière est juste.

Car le fait de le dire dans l’appel à la prière du f

...

Le fait d'être responsable des employés.

Q : Est-il obligatoire pour celui qui est chargé d’une certaine responsabilité et qui a des employés qui travaillent sous ordres, d’ordonner à ceux qui manquent à leurs prières de les accomplir convenablement, et ainsi pour tous les ordres de la Loi islamique ? Est-ce que cela rentre dans le cadre du hadith :

« Vous êtes tous des bergers, et vous êtes tous responsables de vos troupeaux » ?

R : Chaque

...

L'interdiction de serrer la main de toutes femmes étrangères

Q : Quel est le jugement sur le fait de serrer la main à une femme étrangère ? Et est-ce que le mot ‘étrangère’ inclus qu’elle soit musulmane ou pas ?

R : Il n’est pas permis à un musulman que sa peau touche la peau d'une femme qui lui est licite au mariage, que ce soit pour un serrage de main ou autre, qu'elle soit musulmane ou non.

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la pri

...

Profiter de ce qu'il y a chez les mécréants

Profiter de ce qu'il y a chez les mécréants.

Q : Comment profiter de ce qu’il y a chez les mécréants sans tomber dans les choses illicites ? Est-ce que les intérêts d’ordre général (Masâlih Mursala) ont un lien avec cette question ?

R : Ce que font les ennemis d’Allah et nos ennemis qui sont les mécréants se subdivisent en trois catégories :

  1. Le culte et l’adoration,

  2. Les habitudes,

  3. L’industrie et le travail.

  • Concernant le culte et l’adoration : tout le monde sait qu’il est interdit au musulman de les imiter dans leur culte, et celui qui les imite dans leur culte et leur adoration un grave danger pèse sur lui, qui l’entraînera peut-être vers l’apostasie et la sortie de l’islam.

  • Concernant les habitudes : comme par exemple, dans les vêtements et autres, il est formellement interdit de les imiter car le Prophète a dit : « Celui qui imite un peuple fait partie des leurs. »1

  • Concernant l’industrie et le travail : il existe en ce domaine un intérêt général, et il n’y a pas de mal à étudier, à profiter de leurs expériences dans ces domaines et de leurs produits. Ceci n’entre pas dans l’imitation des mécréants puisqu’il s’agit ici de participer aux choses utiles à la communauté.

En ce qui concerne la seconde question : Est-ce que les intérêts d’ordre général (Masâlih Mursala) ont un lien avec cette question ?

Les intérêts d’ordre général ne peuvent être pris comme preuve indépendante, mais on dira : si on reconnaît avec certitude que

...

Oublier de dire "assalatou rheikh mine noum" durant l'adhan du fajr

Oublier de dire "assalatou rheikh mine noum" durant l'adhan du fajr.

Q : Si le muezzin a oublié de dire « assalatou rheikh mine noum » (la prière est préférable au sommeil) (à l’appel de la prière du fajr), que lui est-il demander de faire ?

R : De ce qui est connu des gens de science lorsque le muezzin a oublié de dire « assalatou rheikh mine noum » et que son appel a la prière est juste.

Car le fait de le dire dans l’appel à la prière du fajr n’est pas obligatoire mais c’est une tradition .

Et si une personne dit « assalatou rheikh mine noum » dans l’appel à la prière du fajr ceci est meilleur, mais il n’y a pas de mal a ce qu’il ne le dise pas.

  • Fatwa du cheikh Otheimine tiré de son recueil de fatawas

  • Question numéro 104 page 188 volume 12

Un mot pour conseiller les prêcheurs qui ne coopèrent pas avec les médias

Un mot pour conseiller les prêcheurs qui ne coopèrent pas avec les médias.

Q : Comment interprétez-vous le délaissement, de la part de certains prêcheurs, de la coopération avec les mass médias ?

Comment palier à cette lacune et établir une ligne directe entre les prêcheurs et ces médias ?

R : Il n’y a pas de doute que certains hommes de science se laissent aller dans ce domaine, soit parce qu’ils sont occupés par des affaires d’ici-bas, ou parce qu’ils sont faibles dans la science, ou pour des maladies qui les en empêchent, ou d’autres avis dans lesquels ils se sont trompés : comme le fait de croire que l’on n’est pas à la hauteur, ou que d’autres s’en occupent mieux que soi et que cela suffit, et d’autres excuses de ce genre.

Mon conseil pour l’étudiant en sciences islamiques est qu’il n’abandonne pas la prêche en disant : « Ce n’est pas pour moi », mais qu’il appelle à Allah selon sa capacité et sa science, et qu’il ne rentre pas dans ce qu’il ne peut pas faire, mais qu’il prêche avec ce qu’il possède de science, et qu’il fasse des efforts en adressant la parole basée sur des preuves et qu’il ne dise pas à propos d’Allah ce qu’il ne connaît pas ; qu’il ne se méprise pas lui-même tant qu’il a de la science et qu’il a compris la religion.

C’est une obligation que de participer au bien par tous les moyens dans les médias et par d’autres moyens, et que l’on ne dise pas : « Ce

...

Le mariage et les tribus

Le mariage et les tribus

Q : Quel est l’avis de l’islam sur un père Qabîlî qui empêche sa fille de se marier avec quelqu’un qui a les qualités requises pour le mariage juste sous le prétexte qu’il est Khudayrî ?

Lorsqu’on discute avec lui sur ce point, il dit qu’Allah a créé les gens en plusieurs classes et que le Khudayrî n’a pas une bonne origine. Il se réfère au verset :

les-bestiaux v165

« C’est Lui qui a fait de vous les successeurs sur terre et qui vous a élevés, en rangs, les uns au-dessus des autres. »1

et au verset :

les appartements v013

« Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. »2

Qu’Allah vous récompense.

 
 
 

R : En vérité, le fait de se baser sur l’origine comme critère de choix dans le mariage est une chose  secondaire, même si certains savants pensent que c’est important. Il disent en effet qu’une personne peut empêcher une femme Qabîlî de se marier avec un homme n’ayant pas la même origine.

Mais il convient avant tout à la personne de rechercher plutôt la religion et la moralité du prétendant, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Lorsque se présente à vous quelqu’un qui vous satisfait par sa religion et sa moralité, alors acceptez-le comme mari, car si vous ne le faites pas, une tentation et une grande corruption se répandront sur terre »3.

C’est ce qui convient de fai

...

La vente et la possession des oiseaux et des animaux empaillés

La vente et la possession des oiseaux et des animaux empaillés.

Q : Ces dernières années s’est développée la vente des animaux et oiseaux empaillés.

Nous espérons des éclaircissements de votre part sur le fait d’en posséder et d’en faire le commerce.

Y a-t-il une différence entre ce qu’il est interdit de posséder vivant et ce qu’il est permis de posséder empaillé et que doit faire celui qui a la charge de contrôler ce genre de choses dans les marchés ?

R : Les louanges appartiennent à Allah Seul et les bénédictions d’Allah sur Son Messager, sa famille et ses Compagnons.

La possession d’oiseaux et d’animaux empaillés, que l’on ait le droit de les posséder vivants ou non, est une perte d’argent et un gaspillage dans les dépenses de l’empaillement. Or, Allah a interdit le gaspillage et le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, nous a interdit de dépenser l’argent inutilement.

D’autre part, c’est un moyen qui peut amener à dessiner les oiseaux ou d’autres animaux, ce qui est interdit, de même que de les posséder dans les maisons et les bureaux.

Donc, leur vente ou leur possession n’est pas permise et il incombe à celui qui contrôle ces choses-là d’informer les gens sur cette prohibition et d’interdire sa propagation dans les marchés.

Allah est Celui Qui facilite toute chose et Ses bénédictions et Sa prière sont sur notre Prophète, sa famille et ses Compagnons.

  • Fatwa du Comité Permanent de l’Iftâ

  • Tome 1 page 493

...

Share
facebook like box joomla
Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com